musique et bola

Bola et musique

Bola et musique
4.7 (93.33%) 3 vote[s]

Laurent quitta son piano, fit quelques pas de côté et s’inclina devant le public qui lui accordait une ovation sans précédent.

Puis, quelques instants plus tard, il quitta la scène et rejoignit sa loge où une journaliste l’attendait ; il lui avait promis une interview depuis plusieurs semaines déjà et il était temps qu’il tienne parole.

« Bonsoir, Laurent ; toutes mes félicitations, le public a vraiment bien accueilli votre nouvelle sonate.

– Oui, en effet, je l’en remercie d’ailleurs.

– Il paraît que vous avez l’oreille absolue et que vous jouez de plusieurs instruments depuis votre plus jeune âge.

– C’est parfaitement exact, j’ai toujours eu un profond goût pour la musique.

Je l’ai toujours trouvé… très apaisante, relaxante, presque transcendante.

– Il paraît aussi que le premier instrument dont vous avez joué était peu commun car il ne s’agirait ni de guitare, ni de piano… mais d’un triangle… »

Il sourit et se leva.

« Pardon, c’était trop personnel ? » l’interrogea la reporter.

« Non, nullement, je me levais juste vous apporter votre réponse. »

Il fouillait dans un tiroir et en sortit une bourse de velours.

Il l’ouvrit et en dévoila le contenu à son interlocutrice.

« Voici donc le triangle en question.

Et qu’est-ce donc que ceci ? » demanda-t-elle.

Elle désignait une sorte de petite boule, rattachée à un collier.

« C’est l’origine de mon monde actuel.

Le début de tout. »

Il l’observa dans un sourire amusé tandis qu’elle semblait perplexe.

« Il s’agit d’un bola.

Mais peut-être n’avez-vous jamais entendu ce terme ? »

Elle lui fit signe de la tête que non.

« Il a plusieurs origines et plusieurs histoires.

Tantôt il est un cadeau aux femmes enceintes pour porter chance à leur enfant, tantôt il est là pour émettre un son particulier et rassurant que l’enfant à naître pourra ensuite continuer d’entendre si on le place dans l’une de ses peluches, tantôt on le surnomme ‘‘son d’elfe’’ et il est censé repousser les mauvais esprit.

Dans tous les cas, il apporte quelque chose à ce bébé.

– Et dans votre cas, il vous a apporté la musique.

– La musique, l’image éternelle de ma mère dans mon esprit, sa douceur et sa protection…

Il m’a apporté un monde à façonner comme je l’entendais, littéralement.

Voilà ce que m’a apporté le bola de grossesse de ma mère, il m’a apporté la vie, tous ses défis et tous ses bonheurs, ainsi que tous ses réconforts quand il le fallait.

Le bola est le début de tout, un geste de la mère à l’enfant à naître, une promesse de vie épanouie et ce qui a fait de moi l’artiste et l’homme que je suis devenu… »